Soutenez le PS

Adhérez au PS

Biographie candidate Marie-Rose Koro

 

Marie-Rose KORO est née en 1957 à Colmar où elle a passé son enfance. Elle a suivi des études supérieures à l’université Marc Bloch de Strasbourg. En 1980, elle a obtenu un diplôme de Maîtrise en linguistique appliquée.

C’est à cette période qu’elle adhère aux Jeunesses socialistes et à l’Unef. De ses premières expériences militantes, elle garde la conviction que la société ne peut évoluer vers plus d’équité et de justice que par le dialogue et l’action concertée.

Elle s’installe à Paris en 1981 et devient l’assistante parlementaire de Claude Estier, figure emblématique du journalisme et de la gauche, à l’Assemblée nationale puis au Sénat. Il sera son mentor en politique. A ses côtés, elle découvre le travail législatif des élus, l’importance du dialogue sur le terrain avec les électeurs et se familiarise avec les problèmes internationaux et de défense à travers les commissions qu’il préside ou dans lesquelles siège Claude Estier.

En 1988, le Parti socialiste lui demande de redynamiser son secteur formation. C’est ainsi qu’elle organise la première université d’été du Ps en 1989 et participe ensuite, à partir de 1990, à la création de la Fondation Jean-Jaurès.

A cette période elle travaille en liaison étroite avec des responsables comme Lionel Jospin, Bertrand Delanoë et Gérard Colomb.

Elle commence également à s’intéresser au développement personnel, et en particulier à la programmation neuro-linguistique. Elle obtient un diplôme d’enseignante en 1996.

En 1991, Louis Mexandeau fait appel à elle comme première conseillère technique et attachée parlementaire au Ministère des Anciens Combattants où elle restera jusqu’en 1993, tout en s’implantant politiquement à Honfleur (Calvados) où elle sera candidate à une législative partielle face à l’ancienne ministre Nicole Ameline.

En 1998, elle est élue Conseillère régionale de Basse-Normandie, et siège pour cette région au Conseil de l’Europe.

Pour des raisons familiales, elle connaît la Turquie depuis une trentaine d’années et vit aujourd’hui à Istanbul où son fils, franco-turc, s’est installé après ses études en France. Elle exerce une activité de conseillère en communication auprès d’entreprises et d’une clientèle individuelle.

Elle a créé la section d’Istanbul du Parti socialiste et a rejoint la direction de la Fédération des Français à l’étranger où elle est, depuis 2012, secrétaire fédérale à la coordination, aux sections et à l’international. Militante de la première heure pour la candidature de François Hollande, elle a été au cœur du dispositif fédéral de sa campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.